Vendredi 21 septembre - 20h30

Cuirs au dos et cuivres acérés, avec une énergie détonante, ... ce groupe débridé de 8 musiciens transforme invariablement son public en chaudron dansant et bouillonnant. En hybridant musique klezmer et balkanique à l’énergie du rock, KermesZ à l’Est fait danser l’imagination, transporte dans les pays d’Europe Centrale et de l’Est, en proposant un répertoire qui déménage, festif à souhait, qui ravira amateurs de trashmétal ou de musette. Personne n'oublie ce groupe caractérisé par une énergie détonante et communicative, la modernité de leurs arrangements et de leurs compositions, leur incontournable costume de rockeurs et leur sens de la fête légendaire. Tout cela et bien plus les ont conduit à jouer dans beaucoup d’évènements et ce 21 septembre c’est à Houyet qu’ils seront !

Dimanche 23 septembre - 14h30

Venez en famille à notre balade pas tout à fait comme les autres, une balade ponctuée de contes et légendes de chez nous.

Un parcours de +/- 4 km accessible aux poussettes. Possibilité de prendre un goûter à notre retour à la salle Ste Cécile.

Avec Emile Hesbois, les Lwagnes dol Lesse et les comédiens de la Compagnie Buissonnière.

 

Départ de nos bureaux :

Rue Grande, 17 à Houyet 

Mardi 25 septembre - 9h30

Journée de réflexions et de création
 ! Réservations indispensables !

Prisons, centres de réfugiés, hôpitaux psychiatriques, IPPJ, écoles, CPAS,... Certains promoteurs du théâtre-action côtoient régulièrement ces structures qu’ils critiquent pourtant sur de nombreux aspects. Les ateliers de création sont en effet souvent menés dans de tels contextes, y compris pour les travailleurs sociaux rattachés à ces structures, structures qui deviennent alors un partenaire à part entière des compagnies de théâtre-action qui en ont fait le choix. A travers ces collaborations, là où certains revendiquent le « droit à la culture pour tous », de démocratie culturelle et d’exercice de la citoyenneté, d’autres critiquent l’instrumentalisation de ces ateliers artistiques qui, loin d’offrir véritablement une humanisation de ces structures, sont réutilisés pour servir les intérêts de celles-ci tout en participant voire en renforçant le système de contrôle existant. Quel sens y a-t-il à travailler dans des structures qu'on dénonce ? Un processus créatif mené dans un lieu d’enfermement est-il une action politique émancipatrice ou un renforcement de ces structures totalitaires ? Les témoignages d’intervenants rythmeront la matinée tandis que l’après-midi sera consacrée à un travail en ateliers. 

Par l'atelier des Crêpeuse

Mercredi 26 septembre - 20h00

Un collectif de femmes se retrouve dans une cuisine pour préparer une… dernière soupe. Elles préparent donc, en direct devant les spectateurs, un délicieux potage à déguster en fin de représentation…. Durant la préparation, elles nous racontent les histoires d’enfances, de couples, de familles. Elles, nous chantent des chansons, nous interrogent sur les rapports entre les femmes et les hommes. Les légumes et les casseroles eux, se mettent à danser…
La cuisine, dernier bastion de l’inégalité hommes-femmes ?
Un spectacle à déguster bien chaud ! 

Par Magic Wood

Vendredi 28 septembre

Réservé aux élèves de l'entité de Houyet

Destination : les antipodes de nos contrées ! Dans un immense pays, l’Australie, où les Aborigènes continuent de faire vivre une culture ancestrale. Initiation en douceur par les chants, la danse, le conte et bien sûr le célèbre « bois magique » : le didgeridoo, instrument aux sons profonds et multiples, fabriqué depuis plus de 1 500 ans avec la collaboration active des termites ! Il sera aussi question de respiration circulaire, du pouvoir harmonisant des voix et des différents rythmes du corps, en écho aux sons de la nature. Pour Magic Wood, Olivier Richard a puisé dans sa longue pratique du didgeridoo.

Il nous livre un spectacle poétique empli de douceur.

Quatre comédiens sur scène, accompagnés d'un musicien, pour raconter ceux qui se sont battus par milliers depuis plus d’un siècle; des voix, portées avec émotion, pour dire ou crier leurs joies, leurs blessures, leurs victoires et leurs désillusions. Un récit chanté pour illustrer « la grandeur et la décadence de la recherche du bonheur commun par les damnés de la terre ».

Ode à la solidarité et au vivre ensemble, ce spectacle, déclencheur d’envies, travaille sur ce qui rassemble et non sur ce qui divise. Œuvre de mémoire sur les luttes qui ont forgé nos droits, il vous redonnera envie de croire en l’humain et en sa capacité à agir pour construire un autre monde en commun.

Un spectacle drôle et émouvant !

Par la Compagnie Espèces de...

Samedi 29 septembre - 20h00

La journée sera conviviale, dans un lieu accueillant. Un échauffement collectif par des jeux et des improvisations théâtrales apporte le plaisir de la rencontre. Il est suivi de la présentation des étapes de travail de chaque groupe. Ensuite, s’organise un retour critique, constructif, selon une grille d’évaluation que nous établissons ensemble.

La rencontre se termine par la présentation d'un spectacle qui traite d’un sujet pertinent pour l’ensemble des groupes présents. Ce spectacle cadeau confronte les groupes à une manière déjà aboutie de montrer un sujet. Il provoque aussi l’envie d’aboutir soi-même et de porter sur scène - et donc aux autres - sa propre vision.

Samedi 29 septembre

Réservé aux participants de nos ateliers

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now